Contexte

L'évaluation de la qualité en Fédération Wallonie-Bruxelles

A l’échelle européenne, l’AEQES présente certaines spécificités. Parmi celles-ci, citons :

  • une approche formative de l’évaluation dans un contexte européen où prédominent les démarches d’accréditation ;
  • une approche transversale qui applique la même méthodologie à toutes les formes d’enseignement supérieur ;
  • le regroupement des programmes évalués sous la forme de clusters : ces regroupements appropriés de cursus permettent d’encourager la clarification de l’offre, des profils et des objectifs des formations en lien avec les missions des établissements, de diffuser les bonnes pratiques et de favoriser la mise en place de synergies. Ils renforcent également l’approche transversale abordée ci-dessus;
  • jusqu'ici, une approche programme comme principale activité d’évaluation externe (bien que les référentiels d’évaluations programmatiques contiennent des éléments relatifs à la gouvernance institutionnelle). Dans de nombreux pays de l’espace européen d’enseignement supérieur (EEES), l’évaluation des programmes d’enseignement se complète d’une évaluation institutionnelle - à noter que l'Agence prépare actuellement, avec les établissements d'enseignement supérieur, le développement d'un volet institutionnel qui sera déployé en complément des évaluations programmatiques, plus d'informations disponibles sur le site co-construction de la phase pilote.
En réponse à l'objectif « Qualité » du Processus de Bologne, le Parlement de la Communauté française vote, le 14 novembre 2002, un décret créant l'Agence pour l'évaluation de la qualité de l'enseignement supérieur. Cette dernière élabore une méthodologie qui lui permet de réaliser ses premières évaluations de cursus.

 

L'AEQES est elle-même évaluée, sur une base quinquennale, par l'ENQA, en regard des Références et lignes directrices européennes. Elle se place ainsi dans une perspective d'amélioration continue de la qualité et de la pertinence de son travail.

 

À ce jour, l’AEQES a été évaluée à deux reprises : en 2011 et en 2016. La première évaluation a débouché sur l’octroi du statut de membre de plein droit de l’ENQA et par l’admission de l’AEQES sur le registre EQAR. Plusieurs recommandations ont toutefois été émises à l’intention de l’Agence. Celles-ci ont été saisies par l’AEQES qui a, depuis, apporté plusieurs modifications à son fonctionnement, et notamment sur les aspects suivants : révision du référentiel d’évaluation programmatique complète, inclusion d’un expert étudiant dans les comités d’évaluation, renforcement du suivi des évaluations, accroissement des ressources humaines de l’AEQES.

 

L’évaluation de 2016 a permis de faire état du travail réalisé dans la foulée de la première évaluation, de reconduire le statut de membre de plein droit de l’AEQES au sein de l’ENQA ainsi que de renouveler l’inscription de l’AEQES sur le registre EQAR.

 

© 2021 - Agence pour l'Evaluation de la Qualité de l'Enseignement Supérieur
Avenue du Port, 16 - 0P08 - B-1080 Bruxelles
European Association for Quality Assurance in Higher Education European Quality Assurance Register for Higher Education Le Réseau FrAQ-Sup - Réseau francophone des agences qualité pour l'enseignement supérieur